05/02/2012

COMORES : NOUVEAU SCANDALE IMPLIQUANT NOURDINE BOURHANE ET COLAS...

colas.JPG



Exclusif

Selon des cadres de la vice-présidence en charge de l'aménagement du territoire, l'appel d'offre (dont les fonds émaneront de la conférence de Doha, mais dont les autorités comoriennes étaient chargés d'étudier les offres) relatif à la réhabilitation de la route Ouani-Bambao à Anjouan aurait été attribué au groupe français Colas. Deux autres sociétés (Kulak et Madex) avaient pourtant soumissionné avec des propositions financières largement inférieures à celles de Colas.
En effet, alors que Kulak (le groupe turc qui est chargé de la construction du port de plaisance de Moroni au profit de HSS) avait soumissionné à hauteur de 163 millions de francs comoriens le kilomètre, le groupe Colas a "bizarrement" été attributaire du marché avec une proposition financière s'élevant à la modique somme de 443 millions de francs le kilomètre.
A Anjouan, certaines personnes parlent de "vol du siècle", tandis que d'autres refusent de croire au fait que les qataris accepteront une telle proposition "incroyable", mais pourtant vraie...
La Commission nationale de prévention et de lutte contre la corruption se penchera-t-elle sur le cas NOURDINE-COLAS ? That is the question.

Rédaction WONGO

07:30 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.